Suédois

Il a été créé au début du 19ème siècle par le Suédois Per Henrink Ling, ce massage est aujourd’hui le plus demandé aux États-Unis, au Canada, en Scandinavie et dans les pays anglo-saxon.

Pour élaborer sa technique, il s’est inspiré des concepts d’éducation physique des peuples nordiques, de son expérience du mouvement en tant que maître d’escrime et de son étude des techniques de massage ancestrales utilisées par les masseurs gymnastes à l’époque gréco-romaine.

Pratiqué sur une table de massage directement sur la peau avec des huiles végétales et des huiles essentielles, il vise à diminuer les tensions musculaires, pour une plus grande détente ainsi qu’une meilleure amplitude des mouvements. Les principales manœuvres utilisées sont : les effleurages, les foulages, les frictions, les pétrissages, les percussions, les vibrations et les étirements.

Ce massage est avant tout un massage musculaire, particulièrement adapté aux sportifs et qui peut être très relaxant ou plus tonifiant, léger ou plus profond, selon les besoins. Cette technique s’attarde à des segments de muscle afin de les travailler plus précisément c’est-à-dire d’origine à insertion.

Il procure une véritable relaxation musculaire, un relâchement des tensions et un assouplissement des tissus. Les nombreux drainages profonds favorisent la circulation sanguine et donc une bonne élimination des toxines, ainsi qu’une meilleure oxygénation et nutrition des tissus.

Il est tout autant profitable aux personnes sédentaires puisqu’il entretien la souplesse et bonne santé de leurs muscles, et par conséquent, des articulations.

Source : FFMBE et le massage suédois par Gaëlle LECORRE et Daniel PARE (E.S.I.)

%d blogueurs aiment cette page :